Peinture: Jésus explique les Ecritures aux disciples d’Emmaüs

 

Évangile  saint Jean (17,1b-11a)

En ce temps-là, Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, l’heure est venue. Glorifie ton Fils afin que le Fils te glorifie. Ainsi, comme tu lui as donné pouvoir sur tout être de chair, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais donnée à faire. Et maintenant, glorifie-moi auprès de toi, Père, de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde existe. J’ai manifesté ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu me les as donnés, et ils ont gardé ta parole. Maintenant, ils ont reconnu que tout ce que tu m’as donné vient de toi, car je leur ai donné les paroles que tu m’avais données : ils les ont reçues, ils ont vraiment reconnu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé. Moi, je prie pour eux ; ce n’est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m’as donnés, car ils sont à toi. Tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi ; et je suis glorifié en eux. Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi.»
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris

MISSION ACCOMPLIE

Entendre cette prière filiale de Jésus adressée à son Père nous plonge dans un « entre-temps ». Cette parenthèse d’intimité divine donne toute son intensité à ce qui nous sépare de l’épilogue d’une vie dont personne n’aurait pu prédire l’issue. Cet intervalle n’est pas inutile. Il n’est pas un vide. Il est l’espace de résonance d’une Parole. Il est ce retrait nécessaire pour accueillir le fruit du temps ensemencé de la Présence. Il est le quotidien marqué par l’attente, enceint d’une promesse. Dieu a parlé. Dieu a tout donné en son Fils, à qui il avait tout remis. Cette vie sous le signe de la plénitude du don reçu et offert, désormais totalement désappropriée d’elle-même, est ce trait d’union parfait entre ciel et terre. Fil d’ariane dans le coeur de ses disciples, il leur désigne maintenant le terme du chemin humain. La communion établie en son Nom n’a pas d’autre fin ni destination. L’éternité c’est Quelqu’un. L’éternité, en Jésus, a pris visage du Père. Le Fils n’est que regard. Il nous l’a appris dans le miroir de son humanité. À notre tour de ne devenir que regard à mesure que nous nous tournons en Jésus vers le Père. Il n’a rien retenu de l’affection qu’il suscitait. Ce faisant, il éternisait tout en le faisant remonter au Père. Il n’a rien gardé de cet amour né de sa présence.
« Femme, voici ton fils » « Voici ta mère »… Tout a été reporté vers d’autres, réinvesti dans le temps pour le féconder et l’amener peu à peu à s’éterniser lui aussi. Seul l’amour éternise tout ce qu’il touche. Il investit la mémoire, ouvre les fenêtres du passé, injecte la lumière de l’espérance, réaménage l’avenir, mise sur la bonté, l’appelle et la fait émerger. Seul l’amour peut mobiliser la vie à ce point. Nous ne nous en savions pas capables tellement nous étions captifs d’autres intérêts. Un nouveau-né réquisitionne le meilleur de nous-mêmes. Ce temps est celui d’une naissance. La nôtre. Ce nouveau-né, c’est nous ici aujourd’hui. Tellement aimés du Père, éternisés dès nos plus petits élans de bonté… Le meilleur de nous-mêmes est à naître. Et c’est l’Esprit qui nous prendra sous son ombre.
N’ayons pas peur de cette visitation et de toutes les autres qui vont nous arriver. C’est pour que notre amour grandisse et que notre joie soit parfaite. Il ne tient qu’à nous de faire eucharistie, de lui donner corps et sang pour qu’il se dise à tous ceux qui l’attendent sans le savoir. Voilà notre mission de naissance : pour la joie de Dieu et le salut du monde !

 

Marie-Dominique Minassian

Equipe Evangile&Peinture

Télécharger le .pdf: http://www.evangile-et-peinture.org/wp-content/uploads/2020/05/News_7ème-DIMANCHE-PÂQUES-A_20200524.pdf

Pour vous ressourcer
Print Friendly, PDF & Email
Télécharger l'image