Évangile selon saint Luc (4, 1-13)

En ce temps-là, après son baptême, Jésus, rempli d’Esprit Saint, quitta les bords du Jourdain ; dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où, pendant quarante jours, il fut tenté par le diable. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, quand ce temps fut écoulé, il eut faim. Le diable lui dit alors : « Si tu es Fils de Dieu, ordonne à cette pierre de devenir du pain. » Jésus répondit : « Il est écrit : L’homme ne vit pas seulement de pain. » Alors le diable l’emmena plus haut et lui montra en un instant tous les royaumes de la terre. Il lui dit : « Je te donnerai tout ce pouvoir et la gloire de ces royaumes, car cela m’a été remis et je le donne à qui je veux. Toi donc, si tu te prosternes devant moi, tu auras tout cela. » Jésus lui répondit : « Il est écrit : C’est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras, à lui seul tu rendras un culte. » Puis le diable le conduisit à Jérusalem, il le plaça au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, d’ici jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi, à ses anges, l’ordre de te garder ; et encore : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » Jésus lui fit cette réponse : « Il est dit : Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. » Ayant ainsi épuisé toutes les formes de tentations, le diable s’éloigna de Jésus jusqu’au moment fixé.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris

 

ÉLÉVATION TENTANTE

Aujourd’hui, en ce premier dimanche de carême, l’Évangile nous fait prendre de la hauteur. En trois temps, avec Jésus, nous allons avoir le vertige ! Ou plutôt, c’est l’adversaire qui va prendre la mesure du Fils de Dieu.

Après son baptême, rempli d’Esprit Saint, il rejoint le désert. Il rejoint le lieu du manque pour débusquer celui qui va prétendre pouvoir le combler. En allant le chercher sur son terrain, il l’oblige à se dévoiler. L’Esprit Saint délivre de la peur. Il appelle la lumière. Il débusque le mensonge. Jésus redonne à l’humanité son meilleur profil. Non, l’humain n’est pas réductible à ses besoins. Il n’est pas non plus la somme de ses illusions et de ses phantasmes de pouvoir et de gloire. Et non, il n’est pas irresponsable de sa vie confiée. À mesure que le diable lui fait prendre de la hauteur, Jésus lui oppose l’ancrage et la profondeur. Nous voici donc avertis que toute élévation s’accompagne de tentations maintenant connues.

L’adversaire dévoilé est affaibli mais pas inexistant. S’il trouve encore de la force, c’est par la complicité du terrain qui l’accueille. Jésus était rempli d’Esprit Saint, nous rappelle-t-on. Il n’y avait pas d’espace pour autre chose que le dessein de Dieu. Pas d’espace pour accueillir une volonté autre que la sienne. La consistance de Jésus nous fait du bien en ces jours d’épreuve. Ce que nous vivons nous traverse, nous brutalise, nous pousse dans nos espaces si peu visités, dans déserts intérieurs qui nous font peur, où logent tant de pensées qui ne sont pas ses pensées, tant de compromissions qui ne sont pas ses passions, tant de besoins qui ne sont pas les siens. N’ayons pas peur de ce voyage intérieur auquel nous convie ce carême, car il y a urgence à prendre consistance de cet Esprit Saint. Il y a urgence à évacuer de nos existences tout ce qui les déconnecte de l’esprit de bonté du Père, et de la fraternité indéfectible du Fils.

Ce chemin de carême est un chemin de paix dont nous pouvons nous saisir pour augmenter la force de gravité en ces temps troublés. C’est sur tous les terrains que la paix se joue: en pensées, en parole, par action et par omission. Augmentons notre capital de paix pour que d’autres puissent y puiser la force de s’y ancrer. Courage, communion, persévérance et intense espérance. Ces fruits spirituels sont des aliments pour tous. Ils injectent dans l’atmosphère l’oxygène qui rend ces temps encore vivables. Ne renonçons pas à cette contribution même si elle nous paraît dérisoire. Résistons sur tous les terrains. Offrons notre foi à l’adversaire.

 

Marie-Dominique Minassian
Equipe Évangile&Peinture

https://www.evangile-et-peinture.org
https://www.lecloitredetibhirine.org
https://www.bernalopez.org

 

Méditation en PDF: https://www.evangile-et-peinture.org/wp-content/uploads/2022/03/News_1er-Di-Careme-C_20220306.pdf

Print Friendly, PDF & Email
Télécharger l'image