Évangile selon saint Marc (4, 26-34)

En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. Et dès que le blé est mûr, il y met la faucille, puisque le temps de la moisson est arrivé. » Il disait encore : « À quoi allons-nous comparer le règne de Dieu ? Par quelle parabole pouvons-nous le représenter ? Il est comme une graine de moutarde : quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences. Mais quand on l’a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ; et elle étend de longues branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. » Par de nombreuses paraboles semblables, Jésus leur annonçait la Parole, dans la mesure où ils étaient capables de l’entendre. Il ne leur disait rien sans parabole, mais il expliquait tout à ses disciples en particulier.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris

 

SEMENCE PUISSANTE

Nous n’avons pas l’habitude de ces enseignements que Jésus aimait à offrir pour introduire ses auditeurs aux choses de Dieu. Les paraboles sont de courtes histoires, assez simples, tirées du quotidien, pour introduire à des réalités inconnues. Ici, Jésus fait recours à deux petites paraboles pour introduire à ce mystère du Royaume en prenant à témoin la création. L’image de la semence et de son développement qui échappe à toute action humaine une fois semée, induit la pensée que quelque chose de neuf et de grand est en train de se produire. La semence doit simplement rencontrer une bonne terre. Celle-ci, dit-il, d’elle-même produit. Et c’est de nuit que cela se passe. C’est prodigieux quand on y pense! La terre travaille et la semence devient alors ce fruit attendu qu’on récolte. La promesse du fruit est déposée dans la semence et dans la terre. La vie est à l’oeuvre. Mais sans cette rencontre, rien ne se passe.

La deuxième parabole introduit un autre élément tout aussi stupéfiant. Non seulement la semence porte du fruit quand elle rencontre la terre, mais plus encore, ce fruit frappe par son envergure. Ce qui était petit et insignifiant devient immense et un abri pour les oiseaux du ciel. Là aussi, merveille que d’entrer ainsi dans la contemplation de l’ampleur de Dieu. Juste avant cela, Jésus venait de leur parler du semeur sorti pour semer. Et c’est dans cet enchaînement que nous pouvons être saisis à notre tour par la pédagogie de Jésus. Car c’est de lui et de ses auditeurs qu’il parle. Il a en effet décliné les différents terrains sur lesquels la semence de sa parole pouvait tomber. Comment susciter le désir d’être ce bon terrain pour que germe et se déploie le Royaume? Jésus donne à voir que tout nous dépasse. Mais rien cependant ne peut se passer sans cet accueil premier à sa parole et à son témoignage. Le fruit viendra. Le règne de Dieu se manifestera. Ce terrain ne restera pas une terre vierge après cette visitation du semeur. La confiance que sa Parole portera son fruit relève de ce dynamisme de la vie inscrit au plus intime de toute la création.

Et c’est beau aussi de découvrir une troisième dimension dans ces paraboles. Il y a de la fraternité dans ce royaume et de l’hospitalité. Ce qui devient grand devient un abri pour les petits. Voilà qui est heureux à considérer. Quand la violence ambiante semble se vivre au détriment des plus faibles dans nos sociétés, il est une autre terre, celle ensemencée par la Parole de Dieu qui peut devenir une terre hospitalière et fraternelle à tous ces petits qui en ont besoin. Dieu fait germer partout ses oasis de repos où peut alors (re)naître l’espérance d’une vie nouvelle.

Fais monter en nous, Seigneur, le désir de te donner asile, toi qui t’es fait le plus petit pour nous montrer comment devenir grand. Ensemence nos vies, bouleverse-les de ta confiance que nous porterons du fruit. Cap sur l’espérance!

 

Marie-Dominique Minassian
Equipe Évangile&Peinture

https://www.evangile-et-peinture.org
https://www.bernalopez.org

Méditation en PDF: https://www.evangile-et-peinture.org/wp-content/uploads/2024/06/News_11eme-di-TO-B_20240616.pdf

Print Friendly, PDF & Email